Webinar – Help! Je n’ai plus d’argent! Gérer les pertes de revenu de votre entreprise – Ft. Toon Vanagt

Yorick Cool

30 avril 2020

Webinar – Help! Je n’ai plus d’argent! Gérer les pertes de revenu de votre entreprise – Ft. Toon Vanagt

Yorick Cool

Le webinar

Le 23/4/20, nous avons tenu un webinar intitulé « Help! Je n’ai plus d’argent! Gérer la perte de revenus de mon entreprise ». Nous avons été rejoints par Toon Vanagt, serial entrepreneur à succès qui a déjà eu l’occasion d’affronter de multiples crises.

Deux parties simples:

  • Une présentation rapide sur la gestion des coûts: comment décider de quels budgets réduire, quels projets garder ou pas, et l’importance de différencier capex et opex quand il s’agit d’optimiser sa gestion des coûts. La présentation est disponible ici
  • Une discussion avec Toon et ses retours d’expérience. Ayant affronté l’éclatement de la bulle internet en 2001 et la crise de 2008, il avait évidemment énormément à nous dire.

Bien sûr, une crise n’est pas tout-à-fait complète sans un souci technique. La plateforme de webinar nous a lachés à la toute fin de la session. Heureusement, cela n’a pas eu trop d’impact lourd sur la session, et nous avons pu récupérer l’enregistrement, comme vous pouvez le voir ci-dessous. 

Conseils pour survivre à la perte de revenus

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de regarder toute la vidéo, pas de problème! On peut retenir les quelques points saillants suivants de la discussion avec Toon:

  • Gérer les coûts c’est bien, mais il est crucial de trouver des sources de revenus, même pendant la crise. Un entrepreneur ne peut se contenter de prendre son mal en patience en espérant la fin de la crise.
  • Cela signifie penser à de nouveaux services, même s’ils ne sont pas immédiatement liés à son activité habituelle. Nous avons évoqué l’exemple d’une start-up orienté produit qui fournirait de la consultance IT pendant que les ventes de son produit sont au point mort. Quitte à prendre du retard sur le développement de son produit. 
  • En temps de crise encore plus qu’ailleurs, il est indispensable d’être en contact avec son réseau. Le bouche-à-oreille est toujours une source incroyable d’opportunités ou d’inspirations qui peuvent faire la différence. Vos contacts directs n’ont peut-être pas de business pour vous, mais connaissent peut-être quelqu’un, ou ont peut-être une idée qui vous intéresse…
  • La plus grande force d’une entreprise, ce sont ses employés. Toute initiative qui vous permettra de garder votre personnel est pertinente. Oui, il est parfois nécessaire de licencier, et dans ce cas il faut avoir le courage de le faire suffisamment vite – parce qu’il vaut mieux licencier trois personnes maintenant que de devoir en licencier dix dans six mois. Mais tout ce qui vous permet de réellement l’éviter est un investissement en or. Quitte à faire de la consultance plutôt que du développement comme évoqué plus haut. Les raisons en sont multiples: embaucher après la crise vous coûtera encore plus cher, notamment pour former les gens. Ce sont vos équipes qui vous permettront de vous redéployer au plus vite après la crise. C’est en vous battant pour vos employés que des loyautés se forgent. Et c’est honnêtement une bonne chose à faire, a fortiori si votre organisation est orientée valeurs…

Autres articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevoir de nos nouvelles

Un mail de temps en temps pour être au courant de notre actualité. Promis, pas de spam ! 

Vous êtes inscrits

Dites-en plus!

Envoyez-nous un message. On vous recontacte au plus vite

Vous êtes inscrits